• Saint MALO (3)

    Une cinquantaine de maisons et d’anciens hôtels intra-muros (du XVe au XVIIIe siècle) sont classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments historiques intra-muros comme la Maison internationale des poètes et des écrivains (5, rue du Pélicot), intéressant spécimen des anciennes maisons malouines à façades de bois composées de coursières vitrées superposées et dont il ne reste plus que quelques rares exemples par  suite des deux grands incendies successifs de la ville en 1661 et en 1944 .

     

    Saint MALO (3)

     

    Une autre particularité de la ville : les enseignes

    Dan Lailler avait été conservateur à Saint-Malo. A sa perspicacité, il ajoutait à ses talents, ceux de l'artiste, illustrateur, dessinateur, peintre. Le Saint-Malo de la reconstruction lui doit notamment les nombreuses enseignes réalisées dans la tradition des maîtres d'autrefois.