• Nous continuons notre randonnée dans les collines de Meyrargues

    Dans la colline se dissimule sous les pins la chapelle de la Mère de Dieu,   nommée autrefois Notre-Dame des Prés, sans doute la première église paroissiale du village au Moyen Âge. 

     

    MEYRARGUES 2 (Provence)

     

     

    Après avoir zigzaguer entre pins, garrigue, nous arrivons à la table d'orientation au  point culminant de la colline Saint Claude.

    Un magnifique panorama s'offre à nous : à nos pieds, la ville, un peu plus haut le château et au loin la Durance et le Lubéron.

     

     


  • A 12 kms au nord d’Aix en Provence, sur la route des Alpes, se trouve la ville de Meyrargues.

    Aux abords du cimetière, nous avons laissé la voiture pour entreprendre la balade.

    Des ruines d'un aqueduc gallo-romain restent encore debout.

     

    MEYRARGUES (Provence)

    Nous entamons donc notre randonnée par le " PAS de l'étroit", gorges, falaises réputées pour l'escalade et aussi une belle vue sur le château.

    En effet, à  Meyrargues, un château veille sur la ville !

    C'est peut être au Xème siècle qu'une première construction est bâtie sur le site actuel du château entre le vallon des Arcs et l'actuel village.

     

    A la fin du Moyen Age, les Allagonia, alors seigneurs, ajoutent quatre tours défensives.

    D'importants remaniements lui font perdre peu à peu son aspect de forteresse. Le château actuel est le résultat des transformations entreprises au XVIIe siècle par la famille d’Albertas. Actuellement il est en partie transformé en Hôtel.

     

     


  • Un lieu saint peut-il être partagé par plusieurs religions?

    Cela semble a priori impossible dans un univers monothéiste.

    Pourtant, ce phénomène est fréquent en Méditerranée. D'Istanbul à Djerba, de Marseille à Jérusalem, juifs, chrétiens et musulmans n'hésitent pas à aller prier dans le lieu saint d'une autre religion.

    Peu éclatantes et souvent discrètes, ces circulations inter-religieuses représentent une basse continue derrière le tumulte des guerres de religion.

     

    MUCEM (2) - lieux saints à Partager

    Autour de l'exposition présentée au MuCEM, des chercheurs de différentes disciplines nous invitent à emprunter ces chemins de traverse entre les monothéismes, à contre-courant de l'actualité médiatique. ( source journal FR3)

     


  • Chrétiens, Juifs, Musulmans, des monothéistes que l'on oppose souvent dans l'actualité méditerranéenne, alors que les points communs sont nombreux dans leur histoire. Dans une nouvelle exposition  MuCEM à Marseille balaie les idées reçues.

     

    MUCEM - lieux saints partagés

    Nous sommes rentrés par le Fort St Jean....avant d'accéder au Mucem.

    L'exposition se divise en quatre espaces, "Prophètes communs, lieux associés", "Marie la chrétienne, Marie la musulmane", "A la rencontre des Saints", "Témoins et passeurs". 

     


  • Entre la rue Vezzani et le passage des Capucins, un monument fort original occupe la place Vatel. C'est la reproduction grandeur nature de l'avant d'un navire royal du XVIIIème siècle. L'original de la figure de proue, représentant Neptune, dieu romain de la mer, se trouve au musée de la Marine.

     

    TOULON (fin)

    Après la mer, les hauteurs !!

    Le Mont Faron est le sommet calcaire qui surplombe la ville de Toulon et culmine à 584 mètres. Un téléphérique permet d'accéder au sommet, assez plat, qui abrite plusieurs forts militaires, un mémorial du débarquement allié en Provence et un zoo spécialisé dans l'élevage de félins.

    Une route à sens unique permet également d'accéder au sommet (la montée se fait à l'ouest et la descente par l'est) et offre des points de vue spectaculaires sur la rade de Toulon.

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique