• Il s'agit d'un village d'origine médiévale, qui se situe sur un piton rocheux que vient encercler la Loire dans un de ses méandres. 

    Saint Victor sur Loire

    Il domine le lac de Grangent, sur les rives duquel a été fondé un petit port de plaisance, et est entouré par des monts verdoyants. Quelques sentiers permettent de se promener sur le bord de la Loire. 

    Pendant la guerre de Cent Ans le village se fortifia autour de son château.

     

    De nos jours, les fortifications n'existent plus mais le château est toujours présent

    Bien qu'à l'extérieur de Saint-Étienne, Saint-Victor-sur-Loire en fait partie depuis 1969 en tant que commune associée.

     


  • Le barrage de Grangent est un ouvrage d'art construit sur la Loire entre 1955 et 1957, en aval de Aurec-sur-Loire.

    la fonction est tout d'abord hydroélectrique mais permet aussi une régulation du fleuve et un franchissement routier. La retenue artificielle qu'il crée, le lac de Grangent, a permis la création d'activités de plaisance (port et plage de sable) en aval de Saint-Victor-sur-Loire.

    C'est près du barrage, qu'en 1965, Henry's ,un funambule stéphanois, a traversé la vallée sur un câble d'acier, événement immortalisé par les caméras de l'émission Les Coulisses de l'exploit et commenté par le jeune Michel Drucker;

     

    Les gorges de la Loire (2)

    Un peu plus loin on trouve le pont du Pertuis et qui a remplacé 2 autres :

     

    Le premier était un ouvrage avec des piliers maçonnés et un tablier en bois. Dans les années 30 les chargements qui traversaient ce pont furent de plus en plus lourds. Le pont ondulait sous le poids.

    Le deuxième pont fut construit en 1932. Suite à de nombreuses visites de contrôles on découvrit que ce pont était très fragile surtout lors des période froides.

     


  • Les Gorges de la Loire sont situées à une dizaine de minutes de Saint-Etienne.

     Le site de Grangent, vaste plateau accidenté, est traversé par les gorges de la Loire et son plan d’eau de 28 km de long. Depuis le plateau  on admire l’île de Grangent,  son château et le barrage construit en 1957.

     

    Les gorges de la Loire

    Le château d'Essalois domine la vallée de la Loire. Il est le résultat de plusieurs chantiers successifs et mélanges de styles. 

     La forteresse formait alors avec les donjons de Chambles et de Grangent un véritable dispositif militaire de défense des Gorges de la Loire. La deuxième tour ronde aurait été rajoutée au XV ème siècle à la suite d'un premier bâtiment rectangulaire.  

     


  • Le nom de Mirmande vient de Mirus ce qui veut dire Admirable et de Mandare Dominer. C’est un oppidum gaulois à l’origine, qui domine la vallée de sa rivière, la Teysonne.

     

    MIRMANDE - Drôme

    . C’est au XIX e siècle, après la révolte des Canuts, que le village connaît son véritable essor avec les magnaneries, filatures et moulinages : 3000 personnes y vivent alors du travail de la soie.

    1 er prix des plus beaux toits de France en 1975, le site a été protégé par Haroun Tazieff qui en fut le maire. De nombreux artistes y vivent, comme à l’époque d’André Lhote, à qui a été consacrée une exposition en 2012.

     


  •  

    A deux kilomètres du village de La Garde Adhémar, repose le Val des Nymphes, lieu imprégné d’une certaine "magie". La tradition raconte que dans les temps anciens, on se rendait en ces lieux pour invoquer les Nymphes et y célébrer le culte de la fécondité et de la prospérité.

     

    Le Val des Nymphes - Drôme

    Au XIIe siècle, les moines de Tournus y établir une petite communauté laissant pour témoignage un prieuré d’une remarquable finesse architecturale.

    La chapelle représente parfaitement les grands appareils romans par son abside voûtée en cul-de-four et deux rangées d’arcades superposées dans le choeur. Elle est construite en grosses pierres blanches parfaitement taillées par les artisans de l’époque. On peut toujours distinguer les marques des compagnons. Le toit en tuiles est récent.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique