• EZE - le jardin (1)

    le jardin d'eze, 

    situé dans le village, où une impressionnante collection de cactus, plantes grasses et espèces rares entourent les vestiges d'un vieux château à 400 m d'altitude au sommet de la falaise qui domine la mer.

    Après la seconde guerre mondiale des dizaines d'hommes transportent sur leur dos des sacs remplis de terre et de moellons vers les ruines du château où subsistent toujours quelques pans de murs. C'est là que André Gianton, le maire de l'époque, avec le concours de Jean Gastaud père du Jardin exotique de Monaco, a décidé de créer un jardin exotique.

     

    EZE - le jardin (1)

    Le site est bien abrité des vents du nord par le plateau de la Revère et sa déclivité assure un drainage efficace. Car il s'agit d'implanter ici des plantes adaptées à la sécheresse : des cactus, des agaves, des aloès…

    Sur les photos de l'époque les parterres sont parsemés de jeunes coussins de belle-mère, certains sont encore dans leur pot, entourés d'euphorbes juvéniles. Véritable gageure et pari sur l'avenir. Devant le succès d'une telle initiative cette première phase d'aménagement fut bientôt suivi d'une seconde.

    Hiver 2004, le Jardin exotique laisse la place à un un nouveau concept de Jardin. Un Jardin où, à côtés des plantes exotiques, plusieurs parcours se superposent, artistique, thématique ponctués d'endroits pour se détendre et s'imprégner de l'atmosphère des lieux...

    ...Un Jardin à vivre.