• L’hôtel de ville a connu de nombreuses transformations depuis le XVIe siècle.

     La plus importante concerne sa façade principale qui a été refaite en pierres de taille en 1822 . C’est certainement l’un des meilleurs exemples du néoclassique civil aux Canaries. 

     

    La LAGUNA (2) - Ténérife

    Accolé se trouve l'ancien Collège Dominicain , aujourd’hui le siège des archives historiques municipales.

     La façade est décorée avec un style gothique 

     

    Ces édifices donnent  sur la place "del adelantado".

    C'est sur cette place qu'avaient lieu les marchés et évènements publics jusqu'au début du XXe siècle. On y trouve au   centre  une  fontaine de marbre datant de 1870.

     


  • La Laguna est la deuxième ville la plus importante de Ténérife, et jusqu’en 1723, elle était la capitale de l’île.

     

    La LAGUNA - Ténérife

    C’est aussi la capitale culturelle et religieuse, parce qu’elle abrite l’Université San Fernando et le Palais de l’Evêque. Toute la ville est pleine de monuments à l’architecture remarquable, de palais et de maisons traditionnelles des XVII et XVIIIe siècles.

    Nous commençons la visite par la rue San Augustin avec la façade de la CASA SALAZAR (palais des Comtes del Valle de Salazar). La façade est sobre, la porte ouverte permet d'accéder à l'intérieur d'une cour. Non loin se trouve la maison des jésuites , le palais de Lercaro et la maison des capitaines qui est occupée par l'office de tourisme. La cour est typiquement canarienne.

     


  • C'est là que le naturaliste allemand Alexander von Humboldt (1769-1859) fut ébloui par la vallée de La Orotava, lors de son voyage à Tenerife en 1799.

     

    La OROTAVA (2) Ténérife

     Le mirador offre en effet un vaste panorama sur cette immense dépression couverte d'un épais tapis de bananiers, depuis le pied du Teide jusqu'à la mer. 

    Vous apercevrez dans cette coulée verte quelques bassins et les tâches claires des maisons de La Orotava et de Puerto de la Cruz. (source guide Michelin)

     


  • Sur notre route, nous avons fait un petit  arrêt à ARAFO, petit village tranquille, mais notre guide (petit futé) nous conseillait d'y visiter le cimetière canarien.

    Dans la même région nous avons fait halte à  Güimar, on y a trouvé des pyramides.

    En 1991, le célèbre explorateur, anthropologue et écrivain norvégien Thor Heyerdahl (connu pour sa traversée et ses travaux sur le Kon-Tiki) étudia les pyramides et découvrit qu’elles ne pouvaient pas être formées de pierres mises au hasard.

    Ténérife : à l'Est

     

    Dernier arrêt sur la place de la Candelaria.

    La Basilique de Candelaria a été construite près de la grotte dans laquelle les Guanches  ( terme indigène signifiant homme (Guan) de Tenerife (Chinet) vénéraient la Vierge Marie près de la plage où a été trouvée l'image de la Vierge. La basilique a été construite sur le site où se trouvait autrefois l'ancienne église disparue dans un incendie en 1789.

     

     


  • VILAFLOR - Ténérife

    Nous poursuivons notre route jusqu'à Vilaflor commune située dans les montagnes, sur les flancs du cirque de Las Cañadas

     

    Vilaflor est la localité la plus élevée de Tenerife

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique