• BEAUNE (1)

    A l’intérieur de ses remparts,   Beaune protège ses hôtels particuliers, maisons à colombage, places fleuries et jardins ….

    Ils forment autour de la vieille ville un chemin de ronde presque ininterrompu (mais des enclaves privées empêchent d'en faire le tour) de 2 km. Leur ceinture est ponctuée  de huit bastions et de quelques tours.

    La porte Marie de Bourgogne abrite l'office du tourisme ainsi qu'un musée.

    Ce bâtiment a été autrefois un maison de négoce pour le commerce de vins.

    Ne pas oublier que découvrir Beaune  est la capitale des Vins de Bourgogne.(même si on n'en boit pas !!)

                                HISTOIRE

     

    http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN8114640x480_zpsa922ebe0.jpg

     

    Le 4 août 1443 naît l'Hôtel-Dieu. La guerre de cent ans n'est pas encore terminée, Beaune souffre de misère et de famine, les "écorcheurs" pillent et ruinent les campagnes. Les Beaunois sont dans leur grande majorité déclarés indigents.

     

    Nicolas Rolin, chancelier du Duc de Bourgogne Philippe le Bon, et son épouse Guigone de Salins, décident alors de créer un hôpital pour les pauvres.

     

    Le 1er janvier 1452, l'hôpital accueille son premier patient. Vieillards, infirmes, orphelins, malades, parturientes, indigents, fréquentent l'institution du Moyen Âge au XXe siècle. 

    Les Sœurs Hospitalières prodiguent les soins sans relâche et demeurent l'essence même, pendant des siècles, de l'Hôtel-Dieu.

     


    Beaune , arrivée par chevrette13